Anaïs Oliveras, née à Cabrils, Barcelone, commence ses études musicales au Conservatoire Municipal de Barcelone. A 17 ans elle suit les cours de la School of Creative and Performing Arts de Cincinnati, Ohio, où elle obtient son diplôme de violon. Ensuite, elle combine ses études musicales avec la Licence de Philologie Anglaise auprès de l’Université Centrale de Barcelone et son Erasmus à la Goethe-Universität Frankfurt am Main, en Allemagne.

En 2012 elle obtient le Titre Supérieur de Musique en chant classique et contemporain de l’Escuela Superior de Música de Cataluña (ESMUC) dans la classe de Assumpta Mateu et Enedina Lloris, et en chant historique dans la classe de Lambert Climent. En 2013 elle obtient le titre de Master de l’Université autonome de Barcelone (UAB) en Interprétation de Musique Ancienne sous la direction de la soprano Marta Almajano et Juan Carlos Asensio. Elle a suivi les classes magistrale de Mireia Pintó, Enrique Ricci, José Hernandez, Montserrat Figueras, Richard Levitt, David Mason, Gerd Türk, Kurt Widmer, Cindee Sanner, Ofèlia Sala, Maria Cristina Kiehr, Rosa Dominguéz, Marcel Boone, Jordi Domènech et Marta Mathéu.

Dans son parcours professionnel elle a travaillé avec La Capella Reial de Catalunya, le Coro de Cámara del Palau de la Música, le Coro de Cámara Francesc Valls de la Cathédrale de Barcelone, le Coro Barroco de Sevilla, les Vozes de Al Ayre Epsañol et avec Música Reservata entre autres. Elle a travaillé sous la direction de Jordi Savall, Eduardo López Banzo, Enrico Onofri, Salvador Mas, Josep Vila, Mireia Barrera, Lluís Vilamajó, Mara Galassi y Emilio Moreno.

Sa discographie comprends les titres suivants : “Dixit Dominus : Vivaldi, Mozart, Händel” (AliaVox 2015); “Messe en si Mineur” de J. S. Bach (AliaVox, 2011) sous la direction de Jordi Savall, “Il più bel nome” ;Antonio Caldara sous la direction de Emílio Moreno (Glossa, 2009), “Espacios Sonoros en la Catedral de Jaén” sous la direction de Enrico Onofri (OBS Prometeo, 2013) y “Mestres de Capella de la Catedral de Barcelona. Pujol, Albareda, Barter i Valls" sous la direction de David Malet (La Mà de Guido, 2011).

A présent, elle est fondatrice des ensembles La Sonorosa/WorkinGOpera, qui propose des nouvelles façons de reconstruire et interpréter le répertoire ibérique et italien des siècles XVII et XVIII et du Cuarteto vocal Vox Harmonica. Elle combine son travail d’interprète avec celui de professeur de chant et chef de choeur et en 2014 elle a commencé une formation Estill Voice Craft Method avec Helen Rowson.

© anaisoliveras.com

Descarregar la biografia